Aide à la parentalité : face à la colère

July 29, 2019

 

La colère est une émotion forte et très présente, de part et d’autre, lors de certaines interactions avec nos enfants. Comment faire pour la canaliser, pour ne pas se laisser emporter par elle et réagir sous son impulsion ? 


Première chose à dire : la colère est utile, elle donne une indication que quelque chose de fort me traverse, heurte ma sensibilité, mon envie du moment, mes priorités, ou mes valeurs. 
Les enfants, à tous les âges, de temps en temps, s’opposent à notre autorité et à nos décisions. Colère oui, violence non.


C’est une émotion utile et tout le monde a le droit de la ressentir. Il vaut mieux apprendre à notre enfant comment la manifester et la gérer. C’est important qu’il sente qu’il a le droit d’avoir de la colère en lui, plutôt qu’il mette une pierre dessus et qu’à force de ne plus savoir s’écouter, il se coupe de ses émotions. L’intelligence émotionnelle c’est aussi ça !


Lui donner le temps de se calmer et entamer un échange avec lui quand les esprits se sont calmés. Privilégier l’écoute, plutôt que de l’enfoncer par des reproches et l’accabler par des jugements qui le culpabilisent. Rester ferme sans ressentir le besoin de « réparation » et accueillant dans votre posture.


Apprendre à dialoguer avec cette colère, la nôtre et celle de nos enfants, n’est pas toujours facile ni inné. Parfois un parcours d’aide à la parentalité, à travers une écoute avec un thérapeute spécialisé dans l’éducation positive et la discipline bienveillante, est utile pour instaurer une communication efficace à long terme car les relations avec nos enfants sont pour la vie !

 

Nicole

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Dernier post

Aide à la parentalité : face à la colère

July 29, 2019

1/8
Please reload

Posts recents
Please reload

Recherche par Tags
Me suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic