Parentalité positive et bienveillance - Sannois (95110)

Comment l’éducation positive peut renforcer la place de l’enfant dans notre société ?

On le sait, la place de l’enfant, sa considération et la valeur qu’on lui accorde sont multifactorielles et essentiellement culturelles et sociétales : les croyances et idéologies, les religions, les us et coutumes, les modèles économiques, les avancées technologiques et scientifiques, les faits historiques influencent notre vision.

 

Comme tous nos concepts, l’idée qu’on se fait de l’enfance et des enfants varie au fil de l’histoire et vont de pair avec des critères sociaux et sociétaux qui vont impacter aussi d’autres domaines de vie et secteurs et par conséquent nos comportements.

 

En 2000 ans on est passé d’un système où le père (pater familias), peut exercer un droit de vie et de mort sur son enfant, (même s’il est est adulte) à un système où la fessée est interdite et vue comme un acte de barbarie.
Même si les enfants n’ont pas le même degré de responsabilité, et les mêmes compétences, ils ont droit à être considérés comme tout individu. En plus ils partagent les mêmes besoins « élevés » de valorisation, de réalisation et de contribution. A leur échelle bien sûr, et ces besoins ont envie d’être nourris. 

 

L’éducation positive et bienveillante, par son approche constructive, va encourager la collaboration et la responsabilisation, deux concepts phares de son approche.

 

 

Si vous habitez dans le Val d’Oise, à Sannois (95110) et que vous avez envie de créer plus d’harmonie au sein de votre famille, que vous sentez que certaines choses sont faites par manque d’alternatives ou par automatismes, que des comportements échappent à votre contrôle et approbation, un parcours de conseil parental peut être une solution adéquate pour remettre les pendules à l’heure. 


La parentalité positive est un vrai défi à nous-mêmes en premier lieu, en tant que parent, c’est une opportunité d’apprentissage pour tous car on réfléchit ensemble à des solutions plutôt que de punir en créant de la rancœur, un désir de revanche, une rébellion ou un retrait, une dissimulation ou un effacement.

 

Nous pensons plutôt que la valorisation aide la réalisation et qu’on peut être ferme et bienveillant en même temps, assurant un cadre, aidant à acquérir des compétences de vie et un socle d’affection nourrissant et respectueux pour un épanouissement durable et rayonnant.