Thérapie de couple - Eaubonne(95600)

Histoire de la thérapie de couple

Apparue avant la dernière guerre, cette forme de thérapie a été reconnue à partir de 1967 par la loi Neuwirth. Les crises de couples et divorces ayant connu malheureusement un certain essor depuis les année 1970, ce métier s’est développé selon plusieurs branches d'activité. Dans des villes comme Eaubonne(95600) qui sont pourtant de taille moyenne (moins de 25000 habitants), les statistiques de la population montrent que deux couples sur trois divorcent. Les Eaubonnais ne sont pas seuls, cette statistiques est valable pour l'ensemble des villes de la région parisienne. Le monde rural est lui un peu plus protégé (1 couple sur 3 divorce) tout au moins dans les chiffres liés au divorce car en matière de couple 'heureux', le rapport est presque inversé. 

Différent de celui du médecin, de l'avocat, du banquier ou d'autres conseillers de la même veine, le rôle de thérapeute conjugal ou de conseiller conjugal et familial quoique se rapprochant de celui du psychologue a ses propres spécificités cruciales à l'exercice de cette nouvelle profession.

 

Un rôle de proximité face aux difficultés des couples

Il est plus facile d'évoquer le rôle de thérapeute conjugal ou de conseiller conjugal et familial que de le décrire avec une exacte précision tant ce métier comporte des facettes différentes. Entre celui qui "sait écouter", un "ami à mi-distance", un "étranger bienveillant", ce conseiller d'un genre particulier n'analyse pas le couple comme un système d'équations relationnelles entre deux personnes ou plus largement au sein d'une famille, ne renvoie pas davantage des codes moraux ou des listes de recommandations toutes faites, ne prescrit pas d'ordonnance magique qui résoudraient les relations conjugales.... en fin de compte... ce conseiller écoute, écoute encore, écoute toujours.

Par-delà les cris et les crises, il aide à exprimer ce qui ne s'exprime pas de suite quand deux personnes sur le qui-vive n'arrivent plus à échanger autrement que par mal-être et revendications. Accueillant l'explicite, il entend aussi le non-dits, l'expression des maux voilés qui ne sont pas nécessairement liés directement au couple et qui pèsent pourtant dans la relation conjugale. Dans la dureté des échanges, la violence des propos, il essaie d'entrevoir la douceur des sentiments, la solidité des liens, les attentes profondes de chacun.

 

Dans la démarche des couples, le conseil conjugal est un moment à part, une halte décidée seul(e) ou à deux quand le chemin devient difficile à continuer, quand les déceptions sont lourdes et vécues comme une véritable asphyxie. 

L'écoute des couples

En quoi l'activité de thérapeute de couple est-elle différente de celle d'un assistant social, d'un psychologue, d'un médiateur familial résidant sur Eaubonne et ses environs ? 

Métier du social, le CCEF( conseiller conjugal et familial) touche quelque peu à la médecine, à la pédagogie, à la psychologie, au coaching de vie... il est en fait au carrefour de plusieurs métiers sans pour autant les suppléer. Tous  les carrefours sont délicats et il faut faire preuve de vigilance et de professionnalisme pour éviter de donner de mauvaises indications au couple qui attend une direction.